Des idées pour valoriser son offre

1-Adapter son site aux exigences de sécurité sanitaire

Nettoyage, séparations en plexiglas, masques pour le personnel, mesures de distanciation sociale, affichettes d’information…

Le faire savoir : sur votre site internet, vos réseaux sociaux et les newsletters que vous adressez à vos clients; ils ont besoin de dépaysement, mais également d’être rassurés sur les conditions d’accueil.

  • Consulter le guide des bonnes pratiques provisoire pour les locations saisonnières et les chambres d’hôtes réalisé par ADN Tourisme (Il vient en complément des documents établis et mis à disposition par le Gouvernement. Les mesures qui y sont indiquées doivent être complétées par des mesures propres et adaptées à l’organisation de chaque hébergeur).
  • Consulter le benchmark des mesures de réassurance sanitaire réalisé par Atout France.
  • Consulter les pages pro de l’ADT de la Drôme
2-Être compétitif

Sans casser les prix, favoriser des offres promotionnelles : offrir un petit déjeuner, une remise de 10 ou 15%, pour une réservation supérieure à x nuits, une prestation, une entrée à demi-tarif pour une entrée achetée, un apéritif…

Il est tentant, quand les réservations sont au point mort, de proposer des offres cassées. Cela est contre-productif :

  • pas rassurant pour le client (il risque de croire à une arnaque ou une offre de moindre qualité)
  • casser les prix est intéressant sur le court terme, mais cela risque d’entraîner une « surenchère » qui fera perdre du CA à tout le monde, mettre en péril votre entreprise ainsi que les autres
3-Les offres packagées

S’unir pour proposer des offres tout compris, rassurer et faciliter le parcours client.

  • Un « bon plan » peut être la mise en place d’une offre packagée avec un autre professionnel du territoire : un séjour avec hébergement, visite et activité, par exemple.
  • Si vous n’êtes pas inscrit au registre des opérateurs de voyage (obligation légale pour les séjours packagés), ce type d’offre peut être commercialisé par votre Office de Tourisme qui y est inscrit.

En savoir + : Espace pro La Drôme Tourisme, commercialisation et distribution

4-Adapter ses CGV

Permettre des conditions d’annulation plus souples.

Le manque de visibilité sur la possibilité ou non de partir en vacances influe sur les réservations. Il faut rassurer le client en dérogeant à ses CGV habituelles en matière d’annulation de séjour. C’est prendre un risque, mais c’est aussi faire repartir les réservations.

En complément :
  • APIDAE : toutes les informations concernant l’adaptation de votre offre à la situation que nous vivons doivent être communiquées à votre Office de Tourisme (vente à emporter, livraison, room service, mesures sanitaires, adhésion à un label sanitaire, bon plan, etc…). Il est important que vous preniez le temps de répondre aux demandes de mise à jour de vos fiches APIDAE.
  • Les sites internet des Offices de Tourisme, de la Drôme Provençale, de la Drôme Tourisme et de la Région Auvergne Rhône-Alpes sont alimentés par APIDAE. Par ailleurs plusieurs projets utilisant cette base de données sont en cours de développement à l’échelle nationale.
  • Prenez contact avec votre Office de Tourisme et Destination Drôme Provençale, ils peuvent diffuser votre offre sur leurs propres canaux numériques (voir conditions avec eux).