Impossible de séjourner en Drôme Provençale sans goûter les célèbres olives de Nyons ! C’est le fruit aux rides irrésistibles que l’on déguste à l’apéritif, au naturel ou en tapenade. Un incontournable des tables des habitants du sud de la France “avé“ l’accent provençal.

L’Olive noire de Nyons : la Tanche

C’est la variété emblématique du territoire : l’olive de Nyons, dite la TancheAppréciée des gourmands, elle a su séduire les gourmets : charnue, pulpeuse et d’une incroyable résistance, l’olive noire de Nyons est la seule à s’être adaptée au climat des Baronnies provençales. Conscients de sa rareté et protégée par un label “Appellation d’Origine“ depuis 1968, nos producteurs en prennent… le plus grand soin ! Elle est récoltée de décembre à janvier ce qui lui procure une légère sur-maturité. Pour les transformer en olive de bouche, elles sont alors plongées dans la saumure au sel fin durant six mois.

L’huile d’Olive de Nyons

La première huile à avoir obtenu en France, en 1994, l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) puis en 1997 l’Appellation d’Origine Protégée (AOP).

L’huile d’olive, est obtenue par de simples procédés mécaniques. Les olives sont lavées et broyées afin d’obtenir une pâte pressée à froid visant à séparer l’huile de l’eau de végétation contenue dans le fruit. Onctueuse, finement fruitée, de couleur doré, aux arômes de pomme verte, d’herbes fraîchement coupées, aux parfums de noisettes et d’amandes.

Le saviez-vous ?

Le terroir AOP Nyons, s’étend sur 35 communes au sud de la Drôme et 18 dans le Vaucluse, mais 60% de la production se concentre sur 7 communes : Nyons, Buis-les-Baronnies, Mirabel-aux-Baronnies, La-Roche-sur-le-Buis, Venterol et Piégon.

L’oliveraie des Baronnies compte environ 261 000 oliviers sur 1100 hectares. Sa production annuelle est d’environ 350 tonnes d’olives et huile d’olive (il faut 5 kg d’olives pour obtenir 1 litre d’huile).

Où trouver huile d’olives et olives noires de Nyons ?

Pour trouver l’olive et huile d’olives il faut aller au coeur de la Drôme Provençale. Dans cette région au climat méditerranéen et aux sols calcaires, où l’olivier y est cultivé depuis plus de 2000 ans ! C’est ici, sur le territoire Nyonsais et des Baronnies, que l’on s’émerveille devant ces paysages où les vergers d’oliviers alignés sont de toute beauté. A côté des champs de lavande et des vignes ou au pied des garrigues, l’olivier a trouvé une place de choix, il est le symbole de la Provence !

Huile d’olive et olives noires de Nyons se retrouvent sur les étals des marchés de la Drôme Provençale, mais aussi chez les oléiculteurs et dans les moulins, qui ne manquent pas de partager leur savoir-faire avec leurs visiteurs. L’occasion de leur demander comment préparer une bonne tapenade !

Durant la période de la récolte, ne manquez pas l’Alicoque, fête de l’huile nouvelle et n’hésitez pas à passer les portes des moulins pour assister à la presse des olives.

Ne manquez pas :

Le Musée de l’Olivier, visitez le avec vos enfants, situé dans les locaux de la coopérative agricole, il est gratuit et on y découvre les anciens outils utilisés pour transformer les olives en huile, ainsi qu’une vidéo qui anime votre visite.

 

Visitez également l’Institut du Monde de l’Olivier, vous y apprendrez tout sur l’olivier et ses produits, une dégustation d’huiles d’olives du midi de la France vous sera proposée.