Ah la lavande… On rêverait de pouvoir partager avec vous son agréable parfum qui nous rappelle à tous les senteurs de la Provence, mais même avec notre plus beau tour de magie nous n’y arriverons pas…
Néanmoins, nous vous offrons avec ces quelques lignes, un voyage au cœur de la Drôme provençale, là où de mi-juin à la mi-août, les champs de lavande s’étendent à perte de vue.
Alors, prêt à respirer la lavande à plein poumon ?

Laissez-vous guider, on plante le décor :

Quel paysage époustouflant ! Vous êtes face à une scène de toute beauté. Imaginez ce paysage vallonné aux couleurs contrastées par ses cultures variées de lavandes mauves-bleutés, d’oliviers, chênes truffiers, vignes et blés. Tout autour de vous le parfum envoûtant des fleurs…

La lavande c’est ça !

Elle provoque de la joie, nous anime et nous apaise. Sans tomber dans la mélancolie, il est difficile de rester insensible à un tel panorama !

Arrêtez-vous sur l’un des nombreux points de vue accessibles depuis le sommet d’un village perché, chez un producteur ou un distillateur, ou tout simplement au bord de la route, mais le plus haut possible car c’est encore plus spectaculaire, et…respirez !

Le saviez vous ?

Il existe plusieurs variétés de lavande, Celles qui poussent naturellement en Provence sont la lavande fine, la lavande aspic et le lavandin.

Où et quand voir des champs de lavande en fleurs ?

En Drôme provençale, il y en a partout, mais en fonction de leur localisation, les lavandes seront en fleurs à plus ou moins 15 jours d’intervalle. Plus les cultures sont en altitude plus la floraison est tardive. Pas de science exacte donc, car c’est la nature… En cas de forte chaleur, la lavande fleurira avec quelques jours d’avance, le mieux est de se renseigner auprès de nos offices de tourisme du territoire.

En général, la floraison des champs de lavande débute mi-juin et se termine fin juillet entre la vallée du Rhône (à partir de Montélimar) et le début des Baronnies (à Nyons). Plus tard dans la saison, il faut aller dans les Baronnies provençales, entre Nyons et Ferrassières (capitale de la lavande fine), on peut voir des champs de lavande en fleurs jusqu’à la mi-août, sous le regard bienveillant du Mont-Ventoux dit le “Géant de Provence“ (c’est ici que vous comprendrez pourquoi on le nomme ainsi).

N’hésitez pas à suivre les circuits proposés par les Routes de la Lavande, vous trouverez sur leur site internet beaucoup d’informations concernant cette magnifique plante, emblème de notre territoire. De nombreuses visites et fêtes autour de la lavande sont organisées en Drôme Provençale.

Sortez vos appareils photos !

#dromeprovencale #monessentiel

Le saviez-vous ?

Les nombreux usages et vertus de la lavande sont connues dès l’antiquité. On la recommande pour combattre l’anxiété, la nervosité et les insomnies, mais aussi pour soulager les rhumatismes et soigner les infections des voies respiratoires.

En Provence, la lavande fut utilisée dès le Moyen-Âge, pour la composition de parfums et de médicaments, mais c’est à partir du XIXème que la culture se développe avec l’essor de la parfumerie.