Si on vous dit Nationale 7… Montélimar… De suite on pense : Nougat !
C’est indéniable, cette confiserie mondialement connue évoque le sud de la France, la route des vacances, la pause sur l’aire d’autoroute… On a tous souvenir d’avoir croqué un nougat de Montélimar. Peut-être même avez-vous ce souvenir d’enfance d’y avoir perdu une dent !?! 😉

L’histoire du nougat de Montélimar

Vous êtes bien aux portes du soleil, au coeur du sud, entre l’Ardèche et la Provence, là où l’on entend les cigales l’été et où les premiers champs de lavande apparaissent : bienvenue à Montélimar la capitale du nougat !

Le nougat a fait son apparition en Drôme Provençale dans la seconde moitié du 17ème siècle sans qu’il n’ait jamais été possible de retrouver le nom de son créateur ! On sait simplement qu’Olivier de Serres a introduit les premiers amandiers dans la région à la fin du 16ème siècle.

L’histoire du nougat de Montélimar est donc née grâce à la culture de l’amandier et à l’élevage des abeilles : l’amande et le miel étant les deux principaux ingrédients du nougat !

Pour la petite histoire…

La notoriété internationale du nougat s’est faite grâce à Émile Loubet. Homme du pays, né à côté de Montélimar, il a été Président de la République de 1899 à 1906. On dit qu’il offrait des nougats à toutes les personnalités de passage à l’Élysée. Ainsi, il permit de faire connaître cette friandise sucrée à l’étranger.

Le troisième facteur qui a permis au nougat d’être connu, est la situation géographique de la ville. Montélimar est idéalement située sur la route des vacances. Nombreux sont ceux qui s’y arrêtent : c’est la pause entre le nord et le sud de la France.

D’ailleurs l’aire d’autoroute de Montélimar-Sud est la plus fréquentée en été, et vous verrez, le nougat y est très bien représenté 😉

©Lionel Pascale

©Lionel Pascale

©V. Vedrenne

©V. Vedrenne

Où acheter le nougat de Montélimar ?

Un peu partout en ville et dans les environs : magasins, fabriques, confiseries… et sur les marchés provençaux !  Lors de votre séjour à Montélimar, profitez-en pour visiter une fabrique de nougat. De nombreuses nougateries proposent des visites de leurs ateliers de fabrication. En centre ville, passez voir cette énorme fresque sur la jolie place de l’Europe, cette petite fille entourée de nougats attire notre regard…

Le saviez-vous ?

Pour avoir droit à l’appellation “Nougat de Montélimar“, il faut que le nougat se compose d’au moins 30% d’amandes et 25 % de miel dont au minimum 7% de miel de lavande. Sa recette comprend également du sucre, du blanc d’œuf, de la vanille et des pistaches.

Le pays le plus demandeur de nougat après la France est  : l’Angleterre !

Vous êtes plutôt nougat tendre ou nougat dur ?

La différence se fait dans la cuisson. Dans le nougat dur, le sucre est cuit à plus haute température ce qui le durcit par la suite. Dans le nougat tendre, on y ajoute souvent plus de miel et de blanc d’oeuf pour le moelleux.

Si vous ne savez pas encore, il ne vous reste plus qu’à goûter !